Une erreur d'identité lors d'un dépistage de cancer du sein

 

Le dossier de ce mois concerne une erreur commise lors de l'étiquetage de prélèvements effectués sur une patiente chez qui on suspectait la présence d'une tumeur cancéreuse. Cette erreur a par la suite été détectée, mais seulement après avoir fait subir à la patiente un lourd traitement inutile et de multiples préjudices associés. Il nous rappelle qu'une erreur de ce genre peut toujours survenir, même dans les organisations les plus rodées.

David FRITSCH, Responsable de l'activité Conseil, le 22/11/10

Sommaire

Sommaire
  • 1  Les faits
  • 2  Le rapport d'expertise
  • 3  Le jugement du tribunal
  • 4  Commentaires

   Les faits
   Le rapport d'expertise
   Le jugement du tribunal
   Commentaires