La robotisation du laboratoire du Centre Hospitalier de la Dracénie

C'est dans le cadre d'un vaste plan de modernisation que le Centre Hospitalier de la Dracénie à Draguignan s'est équipé en début d'année 2009 d'une chaîne de robotisation complète (tri entrée/sortie, distribution sur automates) pour son laboratoire d'analyses médicales.

On ne rencontre ce type d'équipement innovant que dans une dizaine de laboratoires d'analyses en France.

Cette chaîne d'automates, réalisée par la firme Siemens pour un coût de 300 000 €, permet d'obtenir un bilan complet des analyses du patient en 35 minutes maximum. Chaque jour, 300 tubes sont ainsi automatiquement analysés.

Optimisation de la qualité et de la traçabilité
Pour le Docteur Christian ZUMBO, Responsable du laboratoire d'analyses de biologie médicale, cette nouvelle étape de modernisation accompagne la montée en charge du service et son efficacité. Le fonctionnement se fait en continu.

En lien avec la prescription informatisée qui intègre les renseignements cliniques, l'automatisation complète permet de réduire les délais, notamment lors du pic matinal, et de réduire le nombre de tests inutiles. Elle entraîne aussi la réduction du nombre de prélèvements d'environ 30%, soit 10 000 tubes de moins, soit plus de confort pour les patients et une économie non négligeable en temps infirmier.

Une robotisation en lien avec la réforme de la biologie médicale
Dans le cadre de la loi HPST du 21 juillet 2009, Article 69, l'accréditation selon la norme internationale ISO 15189 va devenir obligatoire. En effet, à l'horizon 2013, tout laboratoire, public ou privé, devra démontrer qu'il a entrepris une démarche d'accréditation. En 2016, tous les laboratoires de France devront être accrédités ISO 15189.

La robotisation, garantie de qualité pour les patients, facilitera grandement cette accréditation.

Une robotisation qui gagne du terrain
Egalement intégrée dans le plan de modernisation du centre hospitalier, la pharmacie a elle aussi été réaménagée et devrait dans un avenir proche bénéficier d'une chaîne robotisée permettant l'automatisation des préparations de médicaments. Cette fois encore des gains en termes de sécurité, de coûts et de délais sont attendus.

David FRITSCH
Ingénieur Gestion des risques

05/03/10

Pour en savoir plus :
Site internet du CH de la Dracénie : http://www.ch-draguignan.fr/
Site internet du Cofrac (Comité Français d’Accréditation) : http://www.cofrac.fr/

Commentaires

Vous devez être connecté pour poster un commentaire. Se connecter

Vous n'avez pas d'espace perso ? S'inscrire

 

 

Aucun commentaire pour le moment.