Action d'amélioration du circuit du médicament par un système innovant

C’est pour corriger les dysfonctionnements dans le circuit du médicament que cette action d’amélioration a été mise en place à la Résidence Les Grands Jardins (EHPAD) à Montauban de Bretagne.

Des outils de communication adaptés

Afin de préserver la sécurité des résidents autour des problèmes liés aux médicaments, cette démarche a été conduite par l'infirmerie, la cadre de santé, le médecin coordonnateur et toute l'équipe de soins de la résidence.

L’établissement a ainsi mis en place en 2008 un nouveau système de distribution des médicaments dénommé MANREX. Il s’agit d’un système manuel de distribution unitaire de médicament qui est utilisé en partenariat avec la pharmacie de Montauban de Bretagne qui permet une traçabilité totale des doses à administrer.

Lors de la distribution, ce système limite le risque d'erreur du fait de l'identification du résident par sa photo et de l'utilisation de piluliers ne contenant qu'un seul médicament par temps de prise. De plus, chaque temps de prise est décliné par un code couleur différent.

En complément de ces outils, plusieurs documents ont été rédigés et rendus accessibles sur le réseau intranet de l’établissement : des protocoles "distribution des médicaments", "erreur de médicament", "médicament nécessitant des conditions de prise particulière" et des listes de médicaments et gélules à ne pas croquer, ouvrir ou écraser.

Un logiciel spécifique, IJ Trace, outil de communication dans tous les services, permet la traçabilité des actes effectués ainsi que le signalement de toutes sortes d’événements indésirables. Chaque membre du personnel est ainsi informé et cela permet d'éviter d'autres erreurs.

Une démarche performante

Depuis la mise en place du système MANREX associé au logiciel IJ Trace et aux procédures, le traitement de chaque résident est davantage suivi et permet désormais d'identifier des erreurs, ce qui n'était pas le cas auparavant.
Sur l’année 2010, 86 erreurs de distribution de médicaments ont pu être détectées et corrigées grâce au signalement et aux nouveaux dispositifs mis en place.


David FRITSCH

03/02/12

Commentaires

Vous devez être connecté pour poster un commentaire. Se connecter

Vous n'avez pas d'espace perso ? S'inscrire

 

 

Aucun commentaire pour le moment.

S'inscrire à la newsletter

Recevez chaque mois actualités et retours d'expérience sur la prévention des risques !

OK

Mon Espace

Vous souhaitez commenter un article ?
Rejoignez la communauté du Portail de la Prévention Sham.

Déjà inscrit ? + Se connecter




OK
Mot de passe perdu ?