Prise en charge en obstétrique et information

Le cas commenté met en lumière deux points importants de la prise en charge en obstétrique. Le premier concerne l’appréciation de la qualité de la prise en charge et la non reconnaissance systématique d’une faute lors de la découverte d’un handicap à la naissance. Le deuxième concerne la question de l’information tout au long de la prise en charge.

Catherine STEPHAN-BERTHIER juriste, novembre 2016.

1 - Les faits

Après une grossesse difficile et douloureuse, Madame R. accouche par césarienne. Quelques semaines après la naissance de l’enfant L., il est porté (sur ce dernier) le diagnostic de troubles neurologiques graves en rapport avec une encéphalomacie multikistique. De plus, la cicatrice de la césarienne s’infecte et la jeune mère est hospitalisée.

A ce jour, le jeune L. est lourdement handicapé et la mère ne présente pas de séquelles.


1

Commentaires

Vous devez être connecté pour poster un commentaire. Se connecter

Vous n'avez pas d'espace perso ? S'inscrire

 

 

Aucun commentaire pour le moment.

S'inscrire à la newsletter

Recevez chaque mois actualités et retours d'expérience sur la prévention des risques !

Mon Espace

Vous souhaitez commenter un article ?
Rejoignez la communauté du Portail de la Prévention Sham.

Déjà inscrit ? + Se connecter




OK
Mot de passe perdu ?