Prise en charge médicamenteuse : l’analyse de risques rendue obligatoire.

SHAM accompagne les établissements de santé dans la mise en œuvre de l’arrêté du 6 avril 2011.

Analyser les risques avant le 16 octobre 2012
L’arrêté du 6 avril 2011, publié au Journal Officiel le 16 avril 2011 impose des contraintes fortes et structurantes aux établissements de santé pour renforcer la sécurisation de la prise en charge médicamenteuse des patients.

Parmi les contraintes les plus fortes, l’arrêté impose aux établissements de réaliser, avant le 16 octobre 2012 une étude des risques encourus par le patient à chaque étape de la prise en charge médicamenteuse (article 8). Il exige par ailleurs de l’établissement une description des processus et de leurs interactions (article 6).

L’expertise SHAM sur le sujet
Dans le cadre de ses démarches de conseil et de formation menées auprès des établissements de santé, SHAM a anticipé les exigences des pouvoirs publics, en apportant méthodes et supports à la réalisation d’une analyse de risques par processus, notamment sur la prise en charge médicamenteuse.

Ainsi, nos équipes ont déjà accompagné plusieurs établissements dans la mise en place de démarches structurées permettant :
- l’analyse du processus, de la prescription à l’administration et à la surveillance du patient
- l’identification des risques encourus à chaque étape du processus
- l’évaluation objective de ces risques afin d’identifier les plus critiques
- l’élaboration de plans d’actions concrets et réalisables

Les établissements concernés ont ainsi identifié méthodiquement les risques liés à la prescription, à la dispensation, à la préparation, à l’approvisionnement, à la détention et au stockage, au transport, à l’information du patient, à l’administration et à la surveillance.

Si le délai parait court (l’analyse est à réaliser avant le 16 octobre 2012 !), il n’est pas insurmontable. L’expérience menée sur le terrain avec une méthodologie simple et organisée, permet d’apporter des résultats tangibles en 6 à 8 semaines. Le tout étant de s’organiser !

Sophie GARCELON
Pôle Services

17/05/2011

Voir aussi :

Arrêté du 6 avril 2011 relatif au management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse et aux médicaments dans les établissements de santé
La sécurisation du circuit du médicament
Cartographie des risques : par quoi commencer ?
Erreurs médicamenteuses : une erreur de retranscription
Établissement Médico-Social et sécurité médicamenteuse
Circuit du médicament : acteurs et responsabilités – SHAM Contact n°50
Circuit du médicament : gestion des risques – SHAM Contact n°50
Entretien avec Michel Pallot, Directeur du CH Marc Jaquet de Melun – SHAM Contact N°52