Surveillance de plusieurs salles par un anesthésiste

Un anesthésiste peut-il surveiller plusieurs salles simultanément ?

Les dispositions relatives aux conditions techniques de fonctionnement de l’activité d’anesthésie(1) n’imposent pas de présence « constante » du médecin anesthésiste réanimateur (MAR) auprès du patient durant toute l’anesthésie, mais exigent des établissements de santé, la mise en place d’une « organisation permettant de faire face à tout moment à une complication liée à l’intervention ou à l’anesthésie effectuée »(2).

Les recommandations de la SFAR précisent par ailleurs que « si le MAR est amené à quitter la salle d’opération, il confie la poursuite de l’anesthésie à un autre MAR qualifié. S’il la confie à un MAR en formation ou à un infirmier anesthésiste, il reste responsable de l’acte en cours et peut intervenir sans délai ».

Les dispositions régissant les compétences des IADE(3) imposent quant à elle la présence d’un MAR pouvant « intervenir à tout moment ».

Dès lors, la prise en charge de plusieurs anesthésies simultanées par un seul MAR n’est pas, en elle-même, contraire à la réglementation à condition qu’elle permette d’assurer un niveau de sécurité suffisant pour les patients en cas d’incident anesthésique (MAR à portée de voix).

En conséquence, il appartient à l’établissement concerné de déterminer une organisation permettant d’assurer un tel niveau de sécurité pour les patients anesthésiés.

A ce titre, et sous réserve de l’appréciation des juges, un MAR pour deux salles, associé à la présence constante d’un IADE auprès du patient semble admis comme étant un niveau de sécurité suffisant, étant précisé qu’il convient éventuellement de renforcer la présence médicale en cas d’intervention particulièrement risquée.

Au-delà de ce ratio, la sécurité des patients pourrait être compromise. En effet, plus le nombre de salles surveillées par un même MAR est élevé, plus les capacités de d’intervention en temps utile de l’anesthésiste auprès du ou des patients en souffrance sont réduites.

(1) articles D. 6124-91 à D. 6124-103 Code de la Santé Publique
(2) article D.6124-91 CSP
(3) article R. 4311-12 CSP

Pour aller plus loin
› Recommandations SFAR concernant la surveillance des patients en cours d’anesthésie, janvier 1994
› Recommandations SFAR concernant le rôle de l’infirmier anesthésiste diplômé d’Etat, janvier 1995

3 juillet 2013

Anne-Sophie Mazeirat
Juriste Sham

Voir aussi :
Les consultations pré-anesthésiques délocalisées : conduite à tenir
Formation Sham : Anesthésie : règlementation et responsabilités

Commentaires

Vous devez être connecté pour poster un commentaire. Se connecter

Vous n'avez pas d'espace perso ? S'inscrire

 

 

Aucun commentaire pour le moment.