Ne dérangez pas un infirmier en plein travail !

Chaque interruption du travail des infirmiers ou des infirmières s'accompagne d'une augmentation de plus de 12 % des risques d'échec de la procédure thérapeutique en cours ou d'erreurs médicales.

C'est la conclusion d'une étude menée par l'équipe australienne de Johanna Westbrook. Publié très récemment dans les Archives of Internal Medicine, ce travail a de quoi inquiéter... et surtout inciter les patients et leurs familles à ne pas déranger en permanence ces professionnels de santé lorsqu'ils sont en pleine activité.

Les chercheurs ont voulu tester l'hypothèse selon laquelle des interruptions pendant l'administration de médicaments augmentaient les erreurs. Ils ont donc observé pour lire la suite .

Commentaires

Vous devez être connecté pour poster un commentaire. Se connecter

Vous n'avez pas d'espace perso ? S'inscrire

 

 

Aucun commentaire pour le moment.

Le saviez-vous ?

Pendant combien de temps un dossier patient doit-il être conservé :